Ce matin à 6h00, je lève le camp. C’est tôt mais j’ai fait un bivouac sauvage proche de l’Ubaye où je n’avais pas vraiment le droit de m’installer… alors il ne faut pas trainer !

Direction Fouillouse donc pour la première partie de cette 20ème étape, un début d’étape pas terrible puisque je dois suivre un chemin coupé de temps en temps par la route. Seul point positif : une biche que j’ai dû réveiller de bon matin au bord de l’Ubaye, et une belle forêt de mélèze que j’ai traversée. Question dénivelé, c’est montant mais très progressif. A Fouillouse, je me dirige vers le col du Valonnet, un petit 600m de D+ pour y parvenir. Après le col, on descend successivement sur deux lacs, le lac du Valonnet Inférieur et le lac du Valonnet Supérieur (plutôt asséchés en cette saison). Un vrai petit paradis à l’état sauvage. J’ai pu admirer plusieurs marmottes, il y en a partout sur le plateau. Après, je mets le cap vers le col de Mallemort qui se monte sans difficulté, puis je me laisse glisser jusqu’au camping de Larche (1000m de D-).